Objectifs du mémoire de DES

Le mémoire de DES répond à des objectifs pédagogiques d’évaluation, ainsi qu’à des objectifs règlementaires :

Objectifs d’évaluation :

Le mémoire de DES évalue votre capacité à avoir une réflexion scientifique sur un sujet de la spécialité.

Il a aussi pour objectif de développer les connaissances en soins primaires, en diffusant les travaux de qualité par la publication.

Si l’on reprend la définition de la WONCA Europe (organisation européenne de médecine générale – médecine de famille), la démarche qui sous-tend ce mémoire répond à une des trois dimensions spécifiques et fondamentales de la médecine générale, en tant que discipline scientifique centrée sur la personne :

Contextuelle: utiliser le contexte de la personne, la famille, la communauté et la culture ;

Comportementale: basée sur les capacités professionnelles du médecin, ses valeurs et son éthique ;

Scientifique: adopter une approche critique basée sur la recherche et maintenir cette approche par une formation continue et une amélioration de la qualité. 

La dimension scientifique de la médecine générale est explicitée en ces termes :

  • « Avoir connaissance des principes généraux, des méthodes, des concepts de la recherche scientifique, des principes fondamentaux de la statistique (incidence, prévalence, valeurs prédictives, etc.).
  • Avoir une connaissance approfondie des bases scientifiques de la pathologie, des symptômes et des diagnostics, des traitements et des soins préventifs, des pronostics, de l’épidémiologie, de l’analyse décisionnelle, des théories de formulation d’hypothèses et de résolution de problèmes.
  • Avoir accès à la littérature médicale, avoir la capacité de la lire et de l’évaluer d’une façon critique.
  • Développer la formation continue et l’amélioration de la qualité de manière durable

Le mémoire tel qu’il est évalué par le DMG permet ainsi d’aborder cette dimension de la discipline au cours de la validation du DES de médecine générale.

Remplir une obligation règlementaire (arrêté du 22 septembre 2004)

« Depuis la rentrée universitaire 2004-2005, un nouveau régime d’études a été mis en place en vue de l’obtention du D.E.S. (Diplôme d’Etudes Spécialisées) de Médecine Générale.

Ce nouveau régime est accessible aux étudiants ayant obtenu le diplôme de fin de deuxième cycle des études médicales en France à l’issue de la présentation des ECN (Epreuves Classantes Nationales) organisées pour la 1ère fois en juin 2004.

C’est le rang de classement national obtenu aux ECN qui déterminera le choix de la spécialité et de la subdivision d’affectation. Parmi le choix des spécialités figure désormais la discipline de Médecine Générale. »

Depuis 2004, la médecine générale fait partie des spécialités médicales, aboutissant à un diplôme d’études spécialisées (DES). Cela a impliqué un certain nombre de modifications dans le cursus, en particulier dans la validation du DES. Les départements de médecine générale organisés par inter-région, ont organisé l’application des nouveaux textes de loi :

« La validation du DES exige notamment un mémoire rédigé et soutenu par le candidat, portant sur un travail de recherche clinique et fondamentale ; le mémoire peut porter sur un thème spécifique ou être constitué d’un ensemble de travaux. Il doit s’agir d’un mémoire dont le sujet, en rapport avec la spécialité préparée, doit être préalablement approuvé par le coordonnateur local, peut porter sur un thème spécifique de recherche clinique ou fondamentale ou être constitué d’un ensemble de travaux relevant de la pratique de la spécialité envisagée. »

Le sujet du mémoire doit être préalablement approuvé par l’enseignant coordonnateur régional de la spécialité. Avec l’accord de celui-ci, la thèse peut, en tout ou partie, tenir lieu de mémoire si elle porte sur un sujet de la spécialité et si elle est soutenue lors de la dernière année d’internat. »

Références :

Legifrance. Arrêté du 22 septembre 2004 fixant la liste et la réglementation des diplômes d’études spécialisées de médecine. http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000807238&categorieLien=cid

Allen J, Gay B, Crebolder H, Heyrman J, Svab I, Ram P. La définition européenne de la médecine générale – médecine de famille. 2002.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.