Stages

Maquette de stages 2017-2018 et ultérieures :

  1. Une phase « socle » en première année composée d’un stage en médecine générale  (niveau 1) et d’un stage dans un service d’accueil des urgences
  2. Une phase « d’approfondissement »
    • Un stage « santé de l’enfant » et un stage  en médecine polyvalente en 2e année
    • Un stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé (niveau 2-SASPAS) et un stage « santé de la femme » en 3e année

Ces stages durent chacun 6 mois. L’obligation du stage CHU disparait.

Au niveau légal, vous devez effectuer 8 demi-journées par semaine de travail au service. Une garde de nuit compte pour deux demi-journées. Vous disposez de deux demi-journées par semaine de travail hors stage : une demi-journée sous la responsabilité du coordinateur du DES et une demi-journée libre.

Vous disposez d’un repos de sécurité immédiatement après chaque garde. Le temps consacré au repos de sécurité ne peut donner lieu à l’accomplissement des obligations de service en stage et hors stage (pas de formation en repos de garde !).

Veuillez contacter le DMG pour tout manquement à ces obligations par vos services d’accueil.

Le texte de loi complet : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006918795&dateTexte=&categorieLien=cid

Il est prévu une évaluation en fin de phase socle sur la base du portfolio pour certifier que le niveau minimal nécessaire en terme de compétences attendues a été atteint. Un contrat de formation est signé à l’issue de cette phase socle pour déterminer les apprentissages à réaliser pour la suite de votre DES.

Maquette de stage antérieure :

  • Un semestre en médecine générale à choisir parmi une liste de maîtres de stage universitaires (MSU)
  • Un semestre ambulatoire ou hospitalier femme/enfant (gynéco – pédiatrie)
  • Deux semestres hospitaliers : un en médecine d’adultes (médecine générale, médecine interne, médecine polyvalente, gériatrie) et un en médecine d’urgence
  • Deux semestres libres. Il peut s’agir d’un stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé (niveau 2 -SASPAS). Ce stage de six mois est à choisir parmi une liste de MSU. Vous travaillerez en autonomie avec une supervision indirecte (vous débrieferez vos consultations après celles-ci). Il est possible d’effectuer deux SASPAS si votre ordre de choix le permet. Les semestres libres peuvent également prendre la forme d’un projet professionnalisant. Vous rechercherez alors lors de votre dernière année d’internat une structure médicale agréée dans le cadre d’un stage professionnalisant validé par le coordonnateur de médecine générale. Enfin, vous pouvez réaliser deux stages hospitaliers lors de vos semestres libres.

Attention, au cours de leurs 6 semestres, les internes n’ont droit qu’à un seul stage étiqueté CHU, les 5 autres stages doivent être étiquetés hors-CHU.

L’ordre de choix des stages dépend de deux critères : l’ancienneté et le rang de classement aux ECN. Ainsi, les internes de troisième année choisissent en premier selon leurs rang de classement aux ECN, puis viennent les internes en deuxième année, et pour finir, les internes de première année.

La liste des terrains de stage est actualisée régulièrement et est disponible sur le site de l’agence régionale de santé (ARS) du Grand Est.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.